Qu’est ce que la magie blanche tzigane ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, la magie tzigane est fondée sur les coutumes, la considération des flores et faunes ainsi qu’à l’équilibre de tous les éléments. Pour cette culture de peuple considéré comme nomade, la magie doit être au service de tout le monde tout en conservant son côté ésotérique. Cette magie ne convient pas aux personnes qui souhaitent se faire valoriser par le reste. C’est aller à l’encontre du principe même de ce type de magie blanche et cela peut engendrer de mauvaises ondes.

Particularités de la magie tzigane

Il faut mentionner que cette pratique gitane est axée sur quelques pôles dont les plus réputés sont les performances physiques, les dons de divination communément connu sous le nom de la voyance, et l’aptitude à inciter la chance et les malédictions pouvant nuire la vie d’une tierce personne.
Autre fait important à noter est que les gitans évitent la pratique de la magie noire même sur leur volonté de conserver l’équilibre et attention accordée à la nature a une certaine similitude avec la wicca. Certes, à travers la magie tzigane, ils peuvent envoyer des malédictions à une autre personne mais cet acte a été entrepris afin de répondre à une injustice ou faute commise par cette dernière. C’est une sorte de retour de bâton envers celui qui a voulu faire du mal à un gitan.
Bien dans la magie tzigane, la tradition gitane occupe une place importante, il n’est pas rare de voir des rituels qui mettent en valeur des objets qui ont un lien avec la religion chrétienne comme l’eau bénite ou encore les croix. Le recours à ces supports est perpétuellement accompli en rapport à un être et avec la terre. Les humains et la nature ont une importance capitale dans la magie tzigane.

Qui peut pratiquer la magie tzigane ?

A la différence de la plupart des rituels de magie à travers le monde, la magie tzigane est uniquement exercée par des gitans. Ceux-ci veulent conserver le côté mystérieux de leur culture. La transmission des pouvoirs et savoir-faire ne faire qu’en famille ou les rares personnes qu’ils ont accepté dans leur cercle.

Qu’appelle-t-on les pratiquants de la magie tzigane ?

Les pratiquants de la magie tzigane sont communément appelés les Chovihanis. Ces derniers peuvent faire appel aux pouvoirs de la lumière mais également à ceux des ténèbres dans l’exercice de leur magie. Pour eux, l’évocation des ténèbres n’est pas de la magie noire mais une manière de rendre l’appareil à quelqu’un qui a fait du mal à autrui.