L’arithmancie : définition et principes de cette discipline divinatoire

arithmancie

La divination utilise des supports pour la prédiction comme un miroir, une pendule, des cailloux, le nombre, même la date de votre naissance ou les lettres de votre nom. L’arithmancie est un des disciples de la numérologie. Elle a été créée par le mathématicien Pythagore, il y a déjà 2000 ans. Cet art est basé sur les nombres 1 à 9. Le nom ou la date de naissance est transformé en chiffre qui montre soit le nombre d’expression soit le nombre de réalisation soit le nombre intime. Ensuite, il sera analysé par l’arithmancien. Le nombre de chiffres minimum qu’il peut interpréter est 3. Pour lui, chaque chiffre a un sens qui permettra de comprendre plein de choses.

La base de l’arithmancie

La numérologie et l’arithmancie sont deux arts divinatoires qui utilisent le nombre pour interpréter quelque chose. Mais elles sont différentes, car l’arithmancie est une branche de la numérologie. Même si elles emploient le même support, elles ont chacune des principes bien distincts. Les chiffres du prénom ou du nom d’une personne sont utilisés. Il y a ce qu’on appelle alphabet tripoli qui consiste à mettre le nombre de 1 à 9 correspondant à chaque lettre de l’alphabet. Pour le nombre 1 : il y a les trois lettres suivantes qui lui correspondent (A, J, S). Le nombre 2 pour : B, K, et T. Le nombre 3 est pour les lettres : C, L, U. Le nombre 4 : D, M et V. Pour le nombre 5 : E, N et W. Le nombre 6 : F, O et X. Pour le nombre 7 : G, P et Y. Le nombre 8 dénotent les lettres H, Q et Z. Enfin, le nombre 9, les deux lettres restantes : I et R. Pour plus d’informations sur l’arithmancie, veuillez visiter des sites spécialisés sur le net. Ils pourront répondre à vos questions.

Les calculs dans l’arithmancie

La base est l’alphabet tripoli, mais chaque voyant pourra avoir sa propre prédiction sur chaque nom d’une personne ou d’un mot en particulier. En arithmancie, il y a trois sortes de nombres : l’intime, l’expression et la réalisation. Et il pourra connaitre combien y a-t-il de tels ou tels nombres dans le nom d’une personne. Le nombre intime concerne le domaine de l’amour. Le nombre réalisation touche le domaine des réussites de la personne dans le futur. Et le nombre d’expression est réservé aux caractères de la personne, et montre surtout sur sa motivation. Par contre pour le nom de famille, c’est autre chose. Plusieurs personnes peuvent porter le même nom de famille. Le but de l’arithmancie est de connaitre le nombre héréditaire de chaque sujet. Donc, la personnalité et la popularité de ce fameux nom. Cet art permet de prédire le destin d’une personne par le calcul du nombre utile. Mais pour plus de confirmation sur votre avenir, il faudra lui donner votre nom complet.

La caractéristique de chaque type de nombre en arithmancie

Chaque type de nombre a sa propre caractéristique. Pour le nombre d’expression, il consiste à transformer chaque lettre du nom de la personne. Il est comme le résumé des deux autres. Il représente le caractère de la personne. Le véritable comportement en général du patient par rapport à ses entourages. Pour la numérologie, les nombres individualisent chaque personne. Et qu’ils sont complexes à interpréter. Alors qu’en arithmancie, ils se tournent plus vers les missions que la personne va entreprendre. Pour le nombre intime, l’arithmancie prend en compte seulement les voyelles. Il permet de connaitre le chemin sentimental de la personne. Si elle va avoir une belle ou mauvaise vie amoureuse. Pour le nombre de réalisation c’est plutôt les consonnes qu’il relève et interprète. Pour connaitre surtout les défis qu’il va affronter sur le domaine professionnel. Son parcours soit il aura un grand succès soit non.

Quelques exemples de chaque type de nombre

Pendant la consultation, le voyant interprétera les lettres de votre nom. Si vous voulez connaitre les trois types : il commencera par le nombre d’expression : vous lui donnez votre nom complet. Par exemple Jean Victor : Jean c’est 1+5+1+5 qui est égal à 12 où 1+2 équivaut à 3. Pour Victor : c’est 4+9+3+6+9, égal à 31. Et 3+1 font 4. Chacun de ces nombres signifie quelque chose sur le caractère de la personne en général. Ensuite, pour le nombre de réalisation, ne compte que seulement les consonnes, voici le même exemple : Jean Victor. Dans le mot Jean, il y a 2 consonnes le J et le N qui signifient respectivement 1+5, égal à 6. Pour le mot Victor, il y a 4 consonnes : V pour 4. Le C pour le 3, le T pour 2. Enfin, le R pour le 9. La somme est de 18 qui est égal à 9 si on les additionne. Pour le nombre intime qui révèle le secret des voyelles dans le nom. Jean Victor compte 2 voyelles pour le premier et 2 autres pour le dernier. Dans Jean : E c’est 5 et A c’est 1 donc égal à 6. Dans Victor : le I c’est 9 et O c’est 6 donc la somme de 15 d’où 6 si on les additionne.